Contexte du projet

Le Projet PILAEP 2 (Promotion de modalités Innovantes poue l'Accès à l'Eau Potable, l'assainissement et l'hygiène) est l'extension du projet PILAEP 1 (2008-2014) à 26 quartiers périphériques de Kinshasa Est et Sud : il s'agit ici d'améliorer l'accès à l'eau potable, à l'assainissement et à l'hygiène pour 400.000 personnes (+12,3´% en 2021). L'AFD a déclaré qu'avec PILAEP 1 et PILAEP 2, ce sont plus d’un million d’habitants qui ont pu avoir accès à l’eau et plus de 1200 emplois directs créés. En 2022, une première étude de l'impact de PILAEP 2 a établi une amélioration certaine de l'accès à l'eau potable : 90% des habitants vivent à moins de 250m d'une borne-fontaine, l'économie de temps pour la collecte est d'1H par jour et la confiance dans les ASUREP est plus élevée que dans les autres quartiers.

Ce projet comporte deux volets : 

  • Volet "Eau, Assainissement et Hygiène"  : Travaux d'infrastructures d'alimentation en eau potable et d'assainissement dans les 26 zones concernées et professionnalisation des ASUREP 
  • Volet "Consolidation et régulation du modèle" : Mise en place d'un dispositif de régulation et renforcement des capacités des ASUREP et de leur fédération (FEDASU)

Pour cette mission, SHER Ingénieurs-Conseils, GRET et Mott MacDonald exécutent la maîtrise d'ouvrage déléguée (MOD), soit l'élaboration du manuel de procédures concernant toutes les opérations financières et administratives exécutées au cours du projet.

Ces opérations comprennent : 

  • Elaborer le budget détaillé de l'ensemble projet, le calendrier d'exécution et le plan de passation des marchés

  • Assurer la supervision et appui technique aux activités du MOE: études techniques, supervision des travaux, ingénierie sociale, etc

  • Prise en charge de l'organisation des activités relatives au renforcement des ASUREP et de la FEDASU, particulièrement pour les questions juridiques (consultations externes), l'organisation d'ateliers, d'échanges d'expériences, la production de documents d'information pour la capitalisation et la diffusion des résultats du projet, etc

  • Rédiger les contrats et en suivre l'exécution tant administrative que technique en collaboration étroite avec le MOE : qualité du travail, respect des prescriptions techniques et des délais, décomptes et paiements, pénalités

  • Piloter les réflexions sur les évolutions institutionnelles et de l'accompagnement des acteurs, ainsi que les activités d'appui-conseil-formation aux ASUREP à l'issue de la mise en service

  • Faciliter une étude d'impact du projet menée par l'Institut National de la Statistique (INS). À ce titre, assurer la coordination entre l'INS, le MOE et les évaluateurs pour la programmation et la réalisation des enquêtes

  • Appuyer l'élaboration d'un projet de protocole d'accord entre l'État, représenté par le Ministère des Finances, le Ministère des Ressources Hydrauliques et Énergie, le CNAEA et la REGIDESO de façon à éviter à moyen terme tout chevauchement entre les zones concernées par les réseaux gérés par les ASUREP et les zones desservies par les réseaux REGIDESO

  • Fournir l'appui technique à l'organisation des réunions du Comité Technique de Suivi (CTS) et piloter les actions de communication adaptées sur le projet